Un mouvement linéaire

Les propulsions linéaires, également nommées actionneurs linéaires se distinguent par un mouvement en ligne droite, obtenu directement ou à l’aide de systèmes mécaniques qui transforment le mouvement rotatif en mouvement linéaire. Les propulsions ou systèmes linéaires sont utilisés depuis des décennies sur les machines outils, les machines industrielles ou pour la fabrication d’appareils.

Les propulsions linéaires sont de plus en plus souvent utilisées à la place de cylindres pneumatiques et hydrauliques, à cause de la sensibilité moindre en matière d’entretien et d’interférences. De plus la rapidité et la précision sont meilleures.

Les systèmes à vis mère ou vis sphérique, les systèmes à entraînement par courroie, mais également les moteurs à entraînement direct sont des exemples de propulsions linéaires. Les actionneurs à vis sphérique ou à vis mère fonctionnent selon le principe d’une vis filetée insérée dans un long axe. La rotation de l’axe laisse bouger un écrou sur l’axe, de bas en haut, de manière à ce que l’écrou ou l’axe se déplace de manière linaire, en fonction de la pièce fixée dans l’application. Les actionneurs à entraînement à courroie fonctionnent avec au moins 2 roues sur lesquelles se trouve une courroie. Un système de moteur (par exemple un moteur pas à pas ou un servomoteur) relié à une des roues permet, via la courroie, d’assurer un mouvement linéaire.

Actionneurs linéaires

  • Moteurs pas à pas à vis captives et non captives. Dans le moteur pas à pas linéaire captif, l’axe d’hélice tourne du côté fixé dans le moteur, et un écrou se déplace linéairement tout le long de l’axe. Pour la version non captive, le moteur sert d’écrou et l’axe est fixé sur l’un ou les deux côtés de l’application.
  • Actionneurs à vis à billes. Conviennent pour les charges élevées, les puissances importantes (jusqu’à 12 kN), la précision (répétabilité jusqu’à 5 µm) et la rigidité.
  • Actionneurs à courroie. Conviennent pour des vitesses élevées (jusqu’à 10 m/s), des accélérations élevées (jusqu’à 40 m/s2), des mouvements fluides, des charges moyennes à élevées et de longs intervalles d’entretien.

Les systèmes cités sont généralement également assemblés en systèmes multi-axes, par ex. : tableaux XYZ ou solutions X-Phi.

Domaines d'application

  • Industrie automobile
  • Secteurs pharmaceutique et médical
  • Automatisation de laboratoire
  • Imprimantes
  • Systèmes de lithographie et d’insertion
  • Technique horticole et agricole
  • CNC, métallurgie et menuiserie
  • Manutention de matériaux et industrie du conditionnement
Menu